Et si on parlait du Bogolan ?

La légende raconte qu’une femme marchant au bord du fleuve Niger (afrique de l’ouest) est tombée par hasard dans la boue. En essayant de laver son habit, elle s’est rendue compte que le tissu avait eté teint par la boue et que les taches étaient devenues indélébiles.

Ainsi naquit bogo : argile, et lan : mettre littéralement : « le résultat que donne l’argile ».

Le bogolan est donc une toile plus ou moins épaisse en coton, filée et tissée puis teint grâce à une technique très ancienne.
En effet la teinture du tissu s’obtient par réaction chimique lors de l’application de la boue et d’une décoction de feuilles obtenue par trempage.

Toutes les nuances colorées sont obtenues à partir de matériaux minéraux et végétaux. Ces bandes sont cousues bord à bord à la main pour former des pièces de tissu de dimensions variables. Ce magnifique travail est le plus souvent réservé aux femmes âgées et aux jeunes filles pubères.
Héritiers de cette tradition qu’ils pratiquent depuis la nuit des temps, les Dogons, les Bobos, les Sénoufos, les Miniankas, les Malinkés et les Bambaras développent chacun un style singulier évoluant à travers les âges.

Pour voir nos produits faits à base du « Bogolan » Cliquez ici !!

Ainsi comme tout objet d’art africain, le bogolan est un outil puissant : étant en effet teint à base de terre, il est considéré comme imprégné d’énergie vitale. Outre son utilisation en tant que textile dans la fabrication des tuniques masculines et des pagnes noués des femmes, on lui attribue des vertus thérapeutiques. Il a une valeur de protection pour ceux qui
le portent. Traditionnellement, les jeunes circoncis comme les fillettes excisées en sont enveloppés ..

Le bogolan est utilisé par la classe très élitiste des chasseurs, dépositaires de savoirs mystiques séculaires. Ils reconnaissent et chassent les mauvais esprits, sont invulnérables aux balles, ont la capacité de se transformer en animal sauvage (lion etc). Leurs connaissances ésotériques de la cosmogonie, des plantes médicinales, de la faune et de la
flore en font une confrérie très respectée et surtout crainte. Beaucoup jouent d’ailleurs aujourd’hui le rôle de guérisseurs.
La calligraphie très complexe composée de symboles cryptiques avait une
signification allégorique précise. Un usage particulier était donc voué à chaque habit selon le motif peint et la coloration utilisée pour la protection des femmes enceintes, des personnes âgées et des nourrissons…Les dessins choisis sont en effet lisibles comme la marque d’identité d’une population, d’un village, mais aussi d’un artiste en particulier, si bien qu’une femme pourra à coup sûr reconnaître ses propres productions de bogolan.

De nos jours, le bogolan est utilisé dans la décoration afro chic et ethnique. Plusieurs raisons expliquent sa célébrité : Il symbolise une tradition ancestrale, traverse la modernité avec classe, est purement écologique et, pourquoi chercher loin, est magnifique quelque soit son utilisation.
Quelques idées pour illuminer, donner du cachet à votre décoration ? mettre du peps, de l’originalité à votre style ? réveiller le troglodyte qui dort en vous ? faire du bien à l’environnement… ?

Soyez bogolan !!!

  • Habillez votre couloir, votre tête de lit, votre pièce à vivre d’un tableau
  • Jetez quelques oreillers sur votre canapé
  • Portez un sac
  • Mettez votre tablette dans une pochette
  • Prenez un portemonnaie
  • Voyagez avec style avec un sac de cabine
  • Portez des bérets
  • Le jeté de lit est du tonnerre
  • Une couverture de lit change votre chambre instantanément

Let’s Bogolan tout en douceur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

fr_FR